• L'aire de concerts

    Parce qu'on n'a pas forcément les moyens financiers, ou parce qu'on est dans une "zone blanche".

    Mais surtout parce que c'est bon, même si ça ne remplacera jamais un vrai live.

  • APOCALYPTICA Wacken 2014Apocalyptica est un OMNI (Orchestre Musical Non Identifié) dans le monde du metal !

    Rares sont ceux qui en 1993, lorsque le groupe se forma, auraient parié une cacahuète sur le devenir de cette formation atypique !
    Plays  Metallica by 4 Cellos leur premier opus sorti en 1996 reprend comme son nom l'indique des chansons du groupe américain et c'est en assurant leur première partie qu'Apocalyptica commence à se forger un succès d'estime.

    En 2000 leur album Cult montre que les Finlandais ne sont pas qu'un groupe de reprises puisqu'il se compose de 10 titres originaux. Leur veine compositrice est confirmée en 2003 avec l'album Reflections.
    C'est cette année là que je les découvrais sur une scène annexe du WOA et c'est peu dire que j'étais sceptique.

    Virtuoses inspirés, ces anciens élèves de l'Académie Sibelius d'Helsinki sont le chaînon manquant entre le classique et le metal, bâtissant un pont entre deux mondes a priori inconciliables.
    Ce concert montre tout le chemin parcouru et surtout l'enthousiasme du public tant pour les mélodies classiques que pour les morceaux metal. La musique, un langage universel.

     

     

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • En décembre dernier je vous disais tout le bien que je pensais de l'album From Ashes to Flames (2018) des Alsaciens de Dust in Mind.
    Ayant acheté ce CD, mon plaisir ne s'est pas démenti, au contraire.

    Mais tous les artistes le savent : c'est sur le live que le public les attend au tournant et le public métalleux à une tolérance qui frise le zéro.

    Tourné dans une salle de l'Opéra de Paris, cette vidéo est un "clip live", une sorte de concert privé qui démontre que le groupe maîtrise son sujet aussi bien en studio qu'en conditions live ! Et gageons qu'en contact avec leur public, Dust in Mind donnera encore une autre dimension à leur métal travaillé et efficace.

     

     


    4 commentaires
  • A tout seigneur, tout honneur avec ce concert des maîtres incontestés, Iron Maiden.

    Le début des 90's est une période de turbulences pour la formation britannique qui tient le haut du pavé depuis 1980. 
    Face à de nouveau groupes qui frappent à la porte (le jeune combo Metallica par exemple) les britanniques sont conscients qu'il leur faut se renouveler s'ils ne veulent pas disparaître à l'instar de nombre de groupes des années 80. No prayer for the Dying (octobre 1990) n'a pas convaincu le public malgré des classements honorables. En 1992 l'album Fear of the Dark et son titre éponyme fait un carton.
    En 1993 Bruce Dickinson annonce son départ pour se consacrer à sa carrière solo mais il assurera la deuxième partie de la tournée jusqu'à la fin.

    27 ans déjà et à peine une ride...

     

     


    2 commentaires
  • Qui aurait pu prévoir en 1997 que cette bande de gamins d'à peine 18 ans allait tout déchirer sur leur passage en deux albums ?

    Venue d'Espoo en Finlande la tornade Children of Bodom s'est imposée dès leur premier album, Something wild (1997) et a confirmé en 1999 avec Hatebreeder. Ne doutant de rien Children of Bodom sort un Live in Tokyo qui prouve qu'en live les "gamins" envoient du lourd. 
    Follow the Reaper signe leur consécration en 2000 et les "enfants de Bodom" enchaînent les tournées en Europe, aux USA et en Asie.

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique