•  

    Réduire le metal aux seuls thèmes satanistes, sexeux ou néo nazifiants serait une grossière erreur même si souvent les textes le laisseraient à penser.

    Derrière ce que d'aucun pourrait appeler une "musique de sauvages" se cache autre chose de très profond : une quête identitaire.
    Une quête personnelle d'une part car souvent le metal est pour nombre d'entre nous une musique d'introspection mais aussi une quête identitaire au niveau de nos racines.

    Bien que portant un nom allemand (Peuple silencieux) Stille Volk est un groupe occitan qui explore les légendes occitanes mais qui explore également les horizons celtiques et médiévaux.

     


    5 commentaires
  • The Crown #1The Crown figure dans la top list de mes groupes favoris, et je regrette vraiment qu'il soit quelque peu mis en arrière-plan dans le paysage musical.

    Associé à la scène death metal melodic de Göterborg (In Flames,  Opeth, Soilwork...) The Crown (initialement Crown of Thorns) fut fondé en 1990 mais mit fin à sa carrière en 2004 faute de pouvoir faire face financièrement et ce malgré l'estime du public, la vente des CD ne couvrant pas les dépenses du groupe. 
    The Crown se reforme fin 2009 et sort l'album Doomsday King en septembre 2010 sous le label Century Media Records puis l'album Death is not dead en janvier 2015, qui marque leur 25ème année de brutaux service.

    The Crown conjugue death et thrash en un metal lourd, puissant et violent, mené à un rythme d'enfer tel que leurs rares morceaux mid tempo paraissent déroutants. Leur style reconnaissable est parfaitement adapté aux thèmes qui leur sont chers  viplence, suicide, religion, révolte, satanisme....

    Bienvenue dans l'enfer humain...

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Lecture émue du poème de Justelenoir "Ne m'oublie pas", petits mots pour grande blessure que beaucoup ont ressentie sans pouvoir la dire.

    Élégie pour un instant d'espoir... merci à toi le Poète

     


    5 commentaires
  • Iced Earth Horror ShowSorti en 2001, Horror Show s'inspire des monstres du cinéma horrifique (à l'exception de Ghost of freedom, concept de Matt Barlow) et les paroles empruntent d'ailleurs beaucoup aux films.

    Jon Schaffer, l'ombrageux patron du groupe, a toujours considéré cet album comme très moyen, mais Horror Show sera plutôt bien accueilli par le public, dont je suis.

    Il faut dire que 10 ans après sa fondation et deux énormes albums (Something wicked this way comes et Alive in Athens)  qui allaient le sortir de l'ombre, le groupe était attendu au tournant et Horror Show, effectivement, ne fait pas l'unanimité.

     

     

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Horror Show Iced EarthHorror Show tient une place particulière dans mon cœur.

    D'abord parce que le premier concert metal auquel j'assistai fut celui de Iced Earth en mars 2002 (je vous en reparlerai), et ça vous marque à jamais quand vous avez découvert le métal moins de 3 mois auparavant, ensuite parce que j'aime cet album (voir la chronique) et enfin parce que ce sera la dernière participation de Matt Barlow sur un album puisqu'il rejoindra la police de New-York après les évènements du 11 septembre.

     

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Lacuna Coil Black AnimaPeu attirée par les female voices en général, à moins que ces dames aient un peu d'ADN d'ours mal léchés, c'est avec un énorme a priori que je décide d'écouter la dernière galette de Lacuna Coil en redoutant déjà de m'emmerder copieusement. Comme quoi les a priori ça peut être très con. et il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

    Si vous pensez que vous allez écouter du metal goth (étiquette souvent collée au groupe), un bon conseil : mettez de la laque sur vos bouclettes car Black Anima va vous décoiffer !

     

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Cartagena : Roma delenda est

     

    Aussi incroyable que ça puisse paraître, c'est grâce à I Télé que j'ai découvert le métal du Maghreb, à l'époque où le groupe Canal+ n'était pas inféodé au pouvoir par la voix de son maître Bolloré. Ce fut une vraie bonne surprise de découvrir cette scène qui a du mal à s'exprimer et dont la créativité est pourtant très riche.

    L'album du groupe tunisien Cartagena en est une illustration. Découverte.

    Genre : Metal sympho

     

     

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Lacuna Coil #1Lacuna Coil est un groupe de heavy métal fondé en 1994 sous le nom de Sleep of Right.

    Classer ce groupe dans le heavy metal est à mon sens plutôt réducteur tant d'un titre à l'autre les influences sont diverses, passant du heavy metal tel que nous l'entendons ici à un metal plus lourd, plus extrême pour revenir à un son plus gothique.

    Bien que peu attirée par les chants féminins si ils ne ressemblent pas à des grognements d'ours, l'association vocale entre Cristina Scabbia et Endrea Ferro passe bien à l'oreille.

    A NOTER : leur nouvelle galette Black Anima est sortie le 11 octobre. Extrait.

    Site officiel

    Facebook

     

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Lacuna Coil : Black Anima

     

    Black Anima, le dernier album de Lacuna Coil est disponible chez tous les bons disquaires et sur le site du groupe.

    Voici une petite mise en bouche avec le clip officiel du titre Reckless

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Il y a des riffs qui s'accrochent au cœur et au cerveau dès la première écoute et qui ne vous lâchent plus de toute votre vie de métalleux.
    Ils vous font battre le cerveau un peu plus vite et vous filent la pêche (ou lahargne) pour le restant de la journée.

    The Chant of Eskaton est de ceux-là !

     

     


    votre commentaire