• Secretum Secretorum - ELFIKALe 15 décembre dernier je vous annonçais la sortie du premier album du groupe Elfika, Secretum Secretorum.

    Après la sortie digitale le 17 janvier, la version digipack est disponible depuis hier.

    Exercice périlleux pour l'amatrice de bourrin que je suis de vous chroniquer cet album en toute objectivité, d'autant que leur démo ne m'avait pas du tout convaincue.

    Il ne reste plus qu'à découvrir si cet album, enfanté dans la douleur, est à la hauteur des prétentions de son leader.

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Bran BarrSi le pagan folk et accessoirement celtic metal a connu son plein essor dans les années 2010, le groupe Bran Barr faisait figure de précurseur en France.

    Originaire de la région parisienne, Bran Barr voit le jour en 1994 et officie dans un metal extrême (teinté black) qui s'orientera vers un metal plus folk (le groupe qualifie son style de Celtic War metal) avec l'apparition d'instruments traditionnels celtiques en 1998.
    Le groupe entre alors dans un processus de composition intensif qui aboutira à la sortie de leur premier album studio Les Chroniques de Naerg en 2000.

    Quelques changements de line up plus tard, Bran Barr sort son deuxième album Sidh, début 2010. Une tuerie !
    Le groupe enchaîne les concerts et le live est vraiment un de leurs points forts !
    Si en 2016 Bran Barr publie son premier album en version digitale, son actualité est en stand by depuis.

    ♦ Facebook 

     

    Bran Barr

     

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • Le jour où je suis tombée sur cette cover du célébrissime Fortuna Imperatrix Mundi du très controversé Carl Orff, je suis restée sur le cul !

    Cette interprétation par le groupe hongrois de black pagan Bornholm est tout simplement énorme dans son exécution !  La partition est respectée mais l'alternance guitare sèche et guitare électrique se fait tout "naturellement". Et quelle virtuosité !

     


    3 commentaires
  • Padre BobPour moult raisons que je ne détaillerai pas ici, métalleux et clergé n'ont jamais fait bon ménage et quand un homme d'Église aborde le sujet c'est généralement pour nous vouer aux gémonies. Bon, il faut bien admettre que de notre côté, nous ne sommes pas tendres non plus.

    Mais un prêtre a su gagner notre respect : le Padre Bob alias l'abbé Robert Culat
    Né en 1968, ordonné prêtre en 1993, Robert Culat sera aumônier des collèges à Orange (1194) où il rencontre de bien étranges créatures  : des élèves à cheveux longs et t-shirts noirs,  ses premiers métalleux. Homme de dialogue, l'abbé veut comprendre et à leur contact il découvre le métal. A noter qu'il est fan de death metal, Opeth et Katatonia en tête, mais que si il reconnait le talent musical de certains groupes, l'homme de foi est blessé par les propos anti chrétiens.

    Mais revenons à notre abbé des Collèges.

     

    Mon curé chez les métalleux

     

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Vengeful Spectre Tandis que le crétin de base flippe à l'idée de choper le coronavirus en mangeant des nems made in France et que grâce à Buse-1 les fabriquants de masques inutiles se font des couilles en or, je vous emmène dans la ville de Shantou, au sud-est de la Chine, juste en face de Taïwan.

    Ce n'est pas si fréquent de chroniquer un album de metal made in China, et a fortiori du black  metal !

    Difficile de trouver des infos sur Vengeful Spectre qui semble être un projet solo et qui a sorti son premier album éponyme le 15 janvier 2020 sous le label Pest Productions.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • A tout seigneur, tout honneur avec ce concert des maîtres incontestés, Iron Maiden.

    Le début des 90's est une période de turbulences pour la formation britannique qui tient le haut du pavé depuis 1980. 
    Face à de nouveau groupes qui frappent à la porte (le jeune combo Metallica par exemple) les britanniques sont conscients qu'il leur faut se renouveler s'ils ne veulent pas disparaître à l'instar de nombre de groupes des années 80. No prayer for the Dying (octobre 1990) n'a pas convaincu le public malgré des classements honorables. En 1992 l'album Fear of the Dark et son titre éponyme fait un carton.
    En 1993 Bruce Dickinson annonce son départ pour se consacrer à sa carrière solo mais il assurera la deuxième partie de la tournée jusqu'à la fin.

    27 ans déjà et à peine une ride...

     

     


    2 commentaires
  • C'est la Saint Valentin y parait ?Et la tendresse bordel !

    Franchement, dans le top slow de la mort qui tue il n'y a pas grand chose de mieux,non ?
    Même tout seul ça s'écoute avec bonheur !!!

     

     


    2 commentaires
  • En décembre dernier je vous disais tout le bien que je pensais de l'album From Ashes to Flames (2018) des Alsaciens de Dust in Mind.
    Ayant acheté ce CD, mon plaisir ne s'est pas démenti, au contraire.

    Mais tous les artistes le savent : c'est sur le live que le public les attend au tournant et le public métalleux à une tolérance qui frise le zéro.

    Tourné dans une salle de l'Opéra de Paris, cette vidéo est un "clip live", une sorte de concert privé qui démontre que le groupe maîtrise son sujet aussi bien en studio qu'en conditions live ! Et gageons qu'en contact avec leur public, Dust in Mind donnera encore une autre dimension à leur métal travaillé et efficace.

     

     


    4 commentaires
  • S'il est bien un titre qui me donne envie de chasser la girafe (2,5 litres) c'est celui-ci !

    A tous mes potos qui ne reculent pas devant une chute de bières, "qui sortent en rotant, se mouchent le nez au ciel et qui pissent comme je pleure sur les femmes infidèles" (Jacques Brel), qui emmerdent le monde et ses scléroses à alibi moralisateur.

    A tous les trolls, de Finlande ou d'ailleurs, avec une pensée particulière pour un Troll de Bretagne qui se reconnaîtra s'il sort de sa forêt.

    Beurrrrp !!!

     

     


    4 commentaires
  • Type O NegativeGroupe de metal américain, Type O Negative évolue dans un registre  doom, metal gothique dont il sera le premier représentant à succès dans les années 1990.

    Leur style musical est assez hybride, mélangeant des inspirations thrashisantes, héritées de feu Carnivore groupe d'origine de son leader Peter Steele, dooms et pop. On retrouve même une inspiration punk-rock sur le titre We Hate Everyone, réponse aux nombreux détracteurs du groupe, qui a soulevé quelques violentes polémiques. Mais la patte musicale du groupe est un son lourd, sombre et pesant.

    Dès la tournée qui suit la parution de leur premier album Slow Deep and Hard en 1991, la polémique commence autour d'accusations de misogynie et de sympathies nazies. Des dates seront annulées en Allemagne et aux Pays Bas.
    Puis ce sera la polémique autour de la pochette du 2ème album The Origin of the Feces (je me dispense volontiers de traduire) sur laquelle Peter Steel écarte les fesses pour exposer son anus. La pochette sera remaniée.

    Mais derrière (si j'ose dire) ses facéties et cet humour limite, Peter Steele dissimule son mal être (addiction à la cocaïne, dépression, problèmes relationnels...) qui influence la musique du groupe, notamment sur leur 5ème album World Coming down (1995) reconnu pour être l'album le plus sombre de la formation américiane. Le sixième album Life is killing me (2003) marque la fin de la collaboration avec Road Runner.
    C'est avec SPV records que Type O Negative enregistrera son 7ème et dernier album Dead again en 2007.

    Le 14 avril 2010 Peter Steele décède d'une crise cardiaque.

    Lire la suite...


    2 commentaires